Texte à méditer :  Quand on s'obstine dans l'erreur, on finit toujours par ne pas avoir tort.  Georges Wolinski (Illustrateur de BD français)
Ciel, un Essaim !
dans votre jardin,
sur votre terrasse !


POUR TROUVER
UN CUEILLEUR D'ESSAIM

cliquez ici
puis sur la commune où vous habitez
------
mise à jour le
30 mars 2020
(84 apiculteurs
+ 11 TSA)

 En bas à droite,
consulter la liste des "Apiculteurs" 
 
La charte du
Cueilleur d'essaim

 

Nos Ruchers
Pour voir...cliquer !!

GSA - GDSA
Concours des Miels
Archives
Lettre d'infos
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
En Juin - Observations
   
Que voyons-nous ?

Observation

Explication

Grande miellée. Après une nuit tiède, une seule colonie vole déjà à l'aube et toutes les abeilles prennent la même direction.

Cette colonie a découvert, la veille, une source de nectar qui est encore ignorée des autres. Est-ce dû à une habileté particulière ou au hasard ? Seul le miel
récolté permettra d'en juger.

Des paquets d'abeilles encombrent le trou de
vol au début de la miellée principale.


Cette situation, très ennuyeuse à cette époque, est provoquée par la surpopulation. Ces colonies perdent toute ardeur au travail même si elles ne sont pas encore atteintes par la fièvre d'essaimage. On leur rend goût au travail en enlevant au plus tôt des jeunes abeilles et des cadres contenant du
couvain operculé (formation d'essaims artificiels).

Au trou de vol de certaines colonies il y a de l'encombrement provoqué par les abeilles qui rentrent et celles qui sortent.

Le trou de vol est trop étroit. Les ventileuses l'encombrent et les abeilles qui sortent obstruent les chemins de celles qui rentrent lourdement chargées. A la longue, ces pertes de temps se traduisent par une diminution de la récolte.

De nombreuses pelotes de pollen de toutes
les couleurs jonchent la planche d'envol et le plateau de la ruche.

Le trou de vol est trop étroit et ses arrêtes sont trop vives. En rentrant dans la ruche, les abeilles s'y accrochent et perdent leur pollen.


Toute activité cesse brusquement chez une forte colonie.

L'essaimage est chose décidée. La colonie a construit des cellules maternelles dans lesquelles la reine a pondu et qui contiennent peut-être déjà des larves de reines. Ces
cellules seront bientôt operculées.

Si l'on veut empêcher l'essaimage, il faut, sans hésiter, prélever un essain artificiel.

Luc VANLANDUYT du site http://lerucher.ibelgique.com


Date de création : 11/10/2008 @ 12:28
Dernière modification : 19/03/2015 @ 16:30
Catégorie : En Juin
Page lue 4069 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Notre Agenda

Lundi 13 Juillet 2020

Semaine n° 29

Agenda pour les 30 prochains jours


Aucun évènement

Des Infos ... !
Recherche



Connexion...
 Liste des membres Membres : 192

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 18

Total visites Total visites: 1120623  

Webmaster - Infos
Infos des syndicats
Cueilleurs essaims
^ Haut ^