Texte à méditer :  Un intellectuel assis va moins loin qu'un con qui marche.  Michel Audiard
Ciel, un Essaim !
dans votre jardin,
sur votre terrasse !


TROUVER
UN CUEILLEUR D'ESSAIM

en cliquant ici 
puis sur la commune où vous habitez
------
mise à jour le
30 juin 2016
(98 apiculteurs
+ 14 TSA)

Voir aussi la liste des 
  "Apiculteurs", 
Cueilleurs d'essaim
(en bas à droite)

 

Nos Ruchers
Pour voir...cliquer !!

GSA - GDSA
Archives
Lettre d'infos
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
En Septembre - Travaux

 

QUOI DE NEUF ?


La miellée d'été s'est terminée avec le mois de juillet dans la plupart de nos régions.
Dans le Tournaisis, le tilleul argenté, le dernier de sa famille à attirer les abeilles, a cessé sa floraison.
En ce début septembre, une dernière vérification des ruches s'impose pour assurer un bon hivernage dont dépend la prochaine réussite apicole.

1. DERNIERES VERIFICATIONS

Chaque colonie aura à sa tête une reine jeune et prolifique. La ruchée disposera d'une réserve de nourriture suffisante pour assurer en temps utile un départ rapide et populeux du couvain dès le début de la saison prochaine. A ces deux conditions, ajoutons une bonne aération et des précautions contre l'humidité et le froid.
Quant à la réparation et à la conservation des hausses, des cadres, des rayons bâtis et de tout autre matériel, n'attendons pas les grands froids pour nous en occuper ; nous risquerions d'attendre longtemps.

2. ET LA RECOLTE DE PRINTEMPS ?

Est-elle à conseiller ? Non, diront les uns. Oui, diront les autres.

Les opposants présentent divers arguments : 
• la récolte de printemps ne serait pas importante ; 
• elle provoquerait dans la colonie un "stress", provoqué en l'occurence par le ramassage par l'apiculteur des produits de la ruche.
Ces réactions défavorables seraient nuisibles à la deuxième récolte par le découragement qu'elles apportent. ; 
• enfin, la récolte de printemps est une cause d'essaimage.

Les partisants invoquent des aspects opposés : 
• la récolte de printemps est souvent égale et parfois supérieure à celle d'été ; 
• les fruitiers, les acacias, le colza fournissent assez de nectar pour remplir une hausse, parfois une seconde ; 
• la destruction par pulvérisation des plantes apicoles dans nos campagnes réduit considérablement la "grande miellée".

Le pour, le contre, beaucoup de blabla.
Si le bon pigeon s'apprécie au constateur, la bonne récolte s'apprécie à l'extracteur...


Luc VANLANDUYT du site http://lerucher.ibelgique.com 


Date de création : 11/10/2008 @ 13:26
Dernière modification : 29/08/2015 @ 17:02
Catégorie : En Septembre
Page lue 2528 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Notre Agenda

Mardi 12 Déc. 2017

Semaine n° 50

Agenda pour les 30 prochains jours


Aucun évènement

Des Infos ... !
Recherche



Connexion...
 Liste des membres Membres : 176

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 4

Total visites Total visites: 634503  

Webmaster - Infos
Infos des syndicats
Cueilleurs essaims
^ Haut ^