Texte à méditer :  Un problème prévu est un problème en moins.  Maurice Dantec
Ciel, un Essaim !
dans votre jardin,
sur votre terrasse !


TROUVER
UN CUEILLEUR D'ESSAIM

en cliquant ici 
puis sur la commune où vous habitez
------
mise à jour le
30 juin 2016
(98 apiculteurs
+ 14 TSA)

Voir aussi la liste des 
  "Apiculteurs", 
Cueilleurs d'essaim
(en bas à droite)
La charte du
Cueilleur d'essaim
(cliquer ici)
Nos Ruchers
Pour voir...cliquer !!

GSA - GDSA
Concours des Miels
Archives
Lettre d'infos
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
AG & CA - AG du 25 nov 2017

logorucher3.gif
logorucher3.gif

 smile Notre Assemblée Générale s'est déroulée dans la bonne humeur smile 
avec beaucoup d'attention pour les intervenants,  
 à la Maison des Associations de St Maur des Fossés
le samedi 25 novembre 2017
  

 

Ouverture de l'AG par notre Président, Raymond COUDERC à 13h50

maindLe Président ouvre les AG adressant ses remerciements à tous ceux qui font fonctionner les Groupements, en particulier à tous les membres des Conseils d'Administration (bénévoles tout au long de l'année) et aux Techniciens Sanitaires Apicoles (également bénévoles). Les Mairies de St Maur des Fossés, Sucy en Brie, Choisy le Roi et Boissy St Léger sont mentionnées pour leur soutien financier.

La partie statutaire est ouverte par l'approbation à l'unanimité du CR des AG de 2016 diffusé dans le bulletin de liaison n°72 de mai 2017

maindJacques Bloch, secrétaire des Groupements présente quelques chiffres sur les adhésions et l'activité 2017.

Peu de variation en nombre pour les apiculteurs, les ruchers et les colonies. Les traitements sanitaires ont en progrès.

La dématérialisation est à l'ordre du jour : la déclaration annuelle obligatoire de détention et d'emplacements des ruches se fait sur le site du Ministère de l'Agriculture en quelques minutes, les attestations d'adhésion aux Groupements, les bulletins de liaison ont été envoyés par messagerie électronique ; les informations et fiches techniques ont été placées sur notre site internet.

maindRAPPORT D'ACTIVITE DU GDSA 94 ET 75   Jacques Gorre, vice-président du GDSA 94 et 75, rappelle que la délivrance des produits sanitaires est faite dans le cadre du Plan Sanitaire d'Élevage (PSE). Il recommande de tenir à jour le registre d'élevage. Pour la saison 2018, l'APISTAN sera délivré en alternance dans le cadre PSE. Les causeries et ateliers apicoles proposées ont traité du sanitaire des abeilles

Le Frelon Asiatique est maintenant bien installé en Ile de France. Il vous est recommandé de faire un piégeage raisonné :  au printemps pour limiter la création de nid primaire, à l'automne pour tuer un maximum de fondatrice. La destruction de nids en septembre-octobre est nécessaire avec enlèvement des nids traités. Le signalement sur le site de la FROSAIF contribue à une surveillance sur toute l'Ile de France. Cet insecte déclaré espèce exotique envahissante reste en catégorie 2 ; à remarquer que certaines mairies prennent leur responsabilité en prenant en charge tout ou partie du coût de leur destruction.

Les visites des TSA, organisé sous la responsabilité de notre Vétérinaire Conseil, visent essentiellement à vous aider à mettre en œuvre les bonnes pratiques apicoles dans vos ruchers. C'est le GDSA qui organise ces visites et collecte les comptes rendus, dans le cadre du Plan Sanitaire d'Élevage (PSE). Il a été remarqué une absence de renouvellement suffisant des cadres de corps (préconisation 1/3 chaque année). Les fiches techniques proposées sur notre site et dans les bulletins de liaison doivent être relues sur notre site internet.

Le GDSA 94 et 75 participe aux AG et aux CA des organisations sanitaire apicoles FROSAIF et FNOSAD.

 

Le rapport d'activité du GDSA 94 et 75 est approuvé à l'unanimité.

 

maind RAPPORT D'ACTIVITE DU GSA 94 ET 75 présenté par le Président.

 

Comme l'an dernier, Patrice Boivin a assuré le prêt du matériel apicole (extracteurs, maturateurs et matériels pédagogiques pour les manifestations publiques). Respectez le matériel (bon entretien, nettoyage) et les délais de retour.

 

Le GSA vous a apporté de la formation : atelier sur l'Acide Oxalique, initiation à l'élevage de reines et de l'information, causeries sur la Nosémose, sur le nourrissement et la stimulation. Consultez les fiches techniques sur le site, lisez les bulletins de liaison.Le GSA participe à de nombreuses manifestations publiques (fête des associations, Arc Boisé) et assiste qui le souhaite pour l'installation de ruchers et la formation des référents pour des organismes à but non lucratif ou des municipalités.Dans la station apicole de Grosbois (convention avec l'Agence des Espaces Vert), Patrice Boivin gère le rucher du GSA. La station apicole a reçu 140 visiteurs de mi-mai à fin juin, période annuelle d'ouverture.13 apiculteurs ont leur ruches dans la station.Dans l'Ecole Nationale Vétérinaires d'Alfort (ENVA) à Maisons-Alfort, le GSA gère un rucher avec des adhérents bénévoles avec la participation d'élèves de l'école vétérinaire.

Le GSA 94 et 75 participe aux AG des syndicats nationaux.

 

Le rapport d'activité du GSA 94 et 75 est approuvé à l'unanimité

 

maind LES RAPPORTS FINANCIERS préparés par notre Trésorier, Jean Eteneau, vous ont été présentés dans le Bulletin n°73 d'octobre. Les comptes ont été arrêté le 30 septembre 2017. Les comptes de résultat sont commentés par notre contrôleur des comptes, Madame MIHEL

  • un compte de résultat quasiment équilibré pour le GDSA avec un budget en hausse du fait de l'augmentation du nombre de cotisants et de la cotisation unitaire. Les subventions sont stables, voire en diminution pour certaines communes. Côté charges aussi certains postes qui avaient diminué en 2016, sont revenus à leur niveau de 2015. Le décalage des achats/vente des produits sanitaires a eu le même effet que les années passées.
  • pour le GSA, le compte de résultats est semblable à celui de 2016 bien que les ventes de produits aient augmenté, parce qu'un nouvel extracteur a été acheté et que les assurances ont augmentés. Les charges de secrétariat ont baissé du fait de la réduction du nombre de bulletins envoyé par voie postale.
  • Les budgets sont présentés en continuité des années passées sans variation notable. Les demandes de subvention permettent de couvrir une bonne partie de nos budgets.
  • Le prêt de matériel pour les adhérents du GSA reste gratuit.

 

Les rapports financiers et les budgets sont approuvés à l’unanimité par l'Assemblée Générale.

 

maind RENOUVELLEMENT DES MEMBRES DU CA  Dans le cadre du renouvellement des membres du CA, les quatre sortants se représentent à l'élection au Conseil d'Administration et sont élus à l'unanimité.

 

**  Fin de l'Assemblée Générale statutaire  **

 

maind M. Frank ALETRU, président de la SNA, qui est apiculteur professionnel et président du GSA de Vendée, nous expose les diverses actions de la SNA au cours de l'année 2017 et ses objectifs pour 2018.

  • Favoriser l'aide des collectivités territoriales pour la lutte contre le varroa
  • Lutte contre les pesticides
  • Encourager le dynamisme des syndicats dans le cadre de la lutte pour la biodiversité avec les agriculteurs
  • Pour la lutte conte le frelon asiatique, la publication dans Abeille de France n°1051 (novembre 2017) de l'article sur la prise en charge de la destruction de nids de frelon asiatique par l'Etat, montre une évolution sur le sujet. Cette prise en charge officielle nécessite la rédaction de décret préfectoraux qui ne pourra se faire qu'après une modification de Code de l'environnement qui n'a pas encore abouti.

 

maind Conférence sur "La cire dans nos ruches et autres éléments exogènes" : M. Antoine CARON, apiculteur docteur en chimie, nous expose que, suite à un un travail réalisé pour l'UNAF en qualité de conseiller scientifique, les résultats d'analyses des cires proposés aux apiculteurs pour leur ruches contiennent des substances toxiques du fait de la nature même de la cire.

 

La cire étant constitué de monoester, d'hydrocarbures, de diesters etc., dissout les substances lipidiques mais pas toutes les substances aqueuses. Elles absorbent à la fusion des substances lipophiles (pesticides et acaricides) et volatiles (d'autre acaricides) et la refonte ne permet pas d'éliminer les contaminants, au point que les abeilles ont parfois du mal a bâtir (couvain en mosaïque) ou refuse de bâtir.

Les analyses en laboratoires montrent que que ces cires contiennent de nombreux acaricides, des synergistes (qui diminuent les défenses immunitaires des abeilles), des insecticides, des fongicides et des herbicides ramenés à la ruche par les abeilles.

 

Que faire ? Antoine Caron nous recommande

  • Favoriser la pratique des circuits courts
  • Faire construire les abeilles
  • Travailler sa propre cire d'opercule, 
  • Améliorer les contrats entre les ciriers et les apiculteurs : ne fournir que de la cire d'opercule au cirier
  • Faire des analyses de résidus des cires vendues. M. LEROUGE, présent à la conférence envisage de fournir de la cire avec des contrôles de production et un certificat d'analyse
  • A terme, mettre en place des labels de qualité

maind Voir le Diaporama sur les CIRES ici

 

 

L'Assemblée Générale a pris fin vers 17h00, suivie par un pot de l'amitié et la distribution des lots de tombola. 

 

 

NB de la Rédaction : Un grand merci à Nathalie Deslandes pour sa prise de notes au cours de l’AG.

 


Date de création : 11/01/2018 @ 19:09
Dernière modification : 16/02/2018 @ 08:52
Catégorie : AG & CA
Page lue 704 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Notre Agenda

Mardi 23 Oct. 2018

Semaine n° 43

Agenda pour les 30 prochains jours


Aucun évènement

Des Infos ... !
Recherche



Connexion...
 Liste des membres Membres : 181

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 10

Total visites Total visites: 767568  

Webmaster - Infos
Infos des syndicats
Cueilleurs essaims
^ Haut ^