Texte à méditer :  Les dirigeants ont promis qu'ils tiendraient bien leurs promesses. Entendez par là qu'ils ne sont pas près de les lâcher.  Coluche (Humoriste français)
Ciel, un Essaim !
dans votre jardin,
sur votre terrasse !


POUR TROUVER
UN CUEILLEUR D'ESSAIM

cliquez ici
puis sur la commune où vous habitez
------
mise à jour le
30 mars 2020
(84 apiculteurs
+ 11 TSA)

 En bas à droite,
consulter la liste des "Apiculteurs" 
 
La charte du
Cueilleur d'essaim

 

Nos Ruchers
Pour voir...cliquer !!

GSA - GDSA
Concours des Miels
Archives
Lettre d'infos
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
news.gifLes Nouvelles


Unknown.jpeg

Message de Pauline JULLIEN du 6 avril 2021

Chères, chers Présidents, trésoriers, secrétaires.

Suite aux annonces gouvernementales de mesures renforcées sur l’ensemble du territoire métropolitain pour une durée de 4 semaines, l’UNAF reste à vos côtés pour vous rappeler les modalités d’exercice de l’apiculture dans ce contexte difficile.

Tout comme lors du second confinement, il n’y a pas de dispositif spécifique s’appliquant à l’apiculture, le principal restant de justifier au maximum ses déplacements, de les limiter dans la mesure du possible, et de respecter les précautions sanitaires et la distanciation sociale.

Les déplacements peuvent se faire sans attestation dans un rayon de 10 km autour du lieu de résidence, sous réserve de pouvoir justifier de son domicile. Au-delà d’un rayon de 10 km autour du lieu de résidence, vous devez vous munir des documents suivants lors de vos déplacements :

  • L’attestation de déplacement dérogatoire (cliquer ici, téléchargeable) émise par le gouvernement (cette attestation peut être rédigée à la main ou obtenue à partir de l’application TousAntiCovid). Cette attestation est obligatoire.
  • Cochez la case : « Activité professionnelle, enseignement et formation, mission d’intérêt général »
  • Votre déclaration de ruches, avec l’indication des emplacements des ruchers
  • Tout autre document pouvant justifier de votre activité (extrait de SIRET ou attestation MSA par exemple)

Les salariés et conjoints collaborateurs doivent disposer d’un justificatif de déplacement professionnel rempli et signé par le chef d’exploitation, document à remplir accessible ici : https://www.interieur.gouv.fr/content/download/126749/1013418/file/2021-03-19-justificatif-de-deplacement-professionnel.pdf

Avant tout déplacement, s’assurer auprès de vos fournisseurs ou des marchés de leurs horaires d’ouverture et de leur organisation vis-à-vis des mesures renforcées.

Nous vous remercions par avance de transmettre ce message à tous vos membres.

N’hésitez pas à nous faire remonter toute difficulté que vous pourriez rencontrer.

Restant à vos côtés dans ces temps difficiles et vous souhaitant le meilleur à vous comme à vos proches

Bien à vous

Christian Pons

Président de l’UNAF

 

 

 


 

Logo_SNA_2018.jpeg

Travaux apicoles en période de confinement et de couvre-feu

message du 2 avril 2021

 

Chères Présidentes, Chers Présidents,

Chères administratrices et chers administrateurs,

Suite, à l'annonce du confinement, et du maintien du couvre-feu au niveau national, et afin de répondre à vos nombreuses questions  relatives aux déplacements en lien avec les travaux apicoles ainsi que pour la tenue des cours des ruchers-écoles, nous vous communiquons les informations suivantes:

Les déplacements pour l'entretien de vos ruchers (activité professionnelle ou de loisir) , les déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l'activité professionnelle, ou de loisir,  les retraits de commandes en magasin et les livraisons à domicile sont autorisés durant cette période.

Si votre rucher se situe à plus de 10 km de votre domicile ou si vous devez transhumer durant le couvre-feu, vous devez vous munir de tous les documents qui prouveront le motif de vos déplacements  soient :

- Votre déclaration télé ruchers qui fait apparaître les emplacements de vos ruchers ainsi que votre numéro SIRET qui correspond à l'identification d'une activité économique et d'élevage ou votre NAPI.

- Un justificatif de domicile

- Votre attestation de déplacement  est téléchargeable sur le site du gouvernement et  vous y cocherez la case correspondant au motif de votre déplacement : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestations-de-deplacement

Pour les ruchers-écoles le protocole est le suivant :

Les élèves sont considérés  arriver au rucher en étant déjà équipés de leurs vêtements apicoles.

1/ Passage des mains au gel désinfectant ou lavage eau savonneuse. Avant toute manipulation dés l'arrivée au rucher-école.

2/ Gants api obligatoires . Il existe des lingettes désinfectantes ; passage des gants (une fois mis aux mains ) à la lingette désinfectante.

3/ Masque obligatoire .

4/ Passage des outils apicoles à la lingette .

Ainsi pas de limite pour manipuler puisque l'environnement  matériel est désinfecté.

Nombre maximum d'élèves autour d'une ruche ouverte :  SELON DISPOSITION ET ECARTEMENT DES RUCHES  pour que les élèves puissent bien voir et maintenir une distance entre eux suffisante.

Distance entre les élèves: 1 mètre logiquement . Mais le principal est qu'il n'y ait pas de contact entre eux.

Qui peut manipuler les outils et les cadres  (le moniteur seul ou le moniteur + les élèves ?   TOUS SI RESPECT DU PROTOCOLE CI DESSUS.

Désinfection préalable  des outils (enfumoir, lève cadre):   Utilisation du gel et des lingettes.  Passage du lève cadre au petit brûleur chalumeau à gaz puis rinçage eau de javel et eau pure.

Renouvellement de l'opération sur le matériel en fin de visite.

 Les magasins de matériel apicole peuvent rester ouverts, étant des magasins de première nécessité (alimentation pour animaux) mais avant tout déplacement nous vous conseillons de contacter votre boutique pour connaître les conditions d'accès.

Restez prudents.

 

Bien cordialement et bons travaux apicoles.

Frank Alétru,

Président du Syndicat National d’Apiculture

 

Syndicat National d'Apiculture 5 rue de Copenhague 75008 Paris
Tél. 01 45 22 48 42 - Mail contact@snapiculture.fr
Websnapiculture.com

 


Unknown.jpeg

 

Message de Anne FURET du 26 novembre 2020

Bonjour à toutes et à tous, 

Vous le savez, vous l’avez peut-être subi, 2020 aura été une année record de pression du frelon asiatique dans les ruchers.

Pour votre information, l’UNAF publié cette semaine un communiqué de presse pour alerter sur la situation et demander pour 2021 la mise en place d’un plan de lutte (voir plus bas).

Notre but est d’alerter les pouvoirs publics sur l’urgente nécessité de préparer 2021 et de travailler dès aujourd’hui à un plan de lutte intégrant :

  • la coordination du piégeage de printemps ;
  • une destruction systématisée et financièrement accompagnée des nids avec sensibilisation à leur reconnaissance ;
  • une indemnisation de la filière pour les coûts engagés dans cette lutte et les mortalités constatées.

Vous trouverez nos propositions détaillées pour un plan à lire  en cliquant ici.

Ce plan repose notamment sur notre analyse de l’action publique menée chez nos voisins européens et qui montre un accompagnement plus soutenu aux apiculteurs espagnols, italiens, portugais ou belges face à ce fléau.

Cette communication est une première étape à notre action. Nous continuerons de faire progresser le dossier au cours des prochaines semaines. Nous vous tiendrons informés.

Pour rappel, nous avons publié début 2020 notre hors-série sur le frelon asiatique : https://www.unaf-apiculture.info/IMG/pdf/bulletin_de_commande_hors-serie.pdf

Vous y retrouverez toutes les informations pratiques sur le piégeage, la destruction des nids, les méthodes de protection au rucher, mais également des retours d’expérience de territoires qui luttent contre le frelon, ou un tour d’Europe de la lutte. 

 

Anne FURET

Chargée de projet "Environnement de l’Abeille"

Union Nationale de l'Apiculture Française

5 bis rue Faÿs 94160 Saint-Mandé

Tél.: 01 41 79 74 43 – 06 28 20 76 10

www.unaf-apiculture.info

Suivez-nous sur Twitter et Facebook.

 

 


Unknown.jpeg

 

Message de Sylvain HALFTERMEYER du 4 novembre 2020

Bonjour à toutes et à tous, 

Suite à notre message de jeudi dernier nous avons pu avoir des précisions de la part du ministère de l’agriculture, et avons confirmation que les apiculteurs peuvent continuer leurs activités au cours du confinement. Contrairement au printemps, aucune instruction technique spécifique n’est toutefois prévue, dans la mesure où il est possible de se déplacer pour le soin des animaux domestiques d’élevage et de compagnie (par exemple pour l’entretien des ruches), en cochant la case « consultations et soins ne pouvant être assurés à distance ». Les ruchers collectifs, comme ceux des ruchers-école par exemple, sont également concernés.

Par ailleurs, les fournisseurs apicoles restent ouverts (cocher « Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l'activité professionnelle), tout comme les marchés alimentaires, dans le respect des règles sanitaires. 

Sur ces bases, nous invitons tous les apiculteurs à ne se déplacer qu’en cas de nécessité, et en respectant les procédures imposées :

  • Attestation de déplacement dérogatoire dûment remplie + déclaration de ruches
  • Le cas échéant, un justificatif spécifique de déplacement (ex. mandat du président du rucher-école)
  • Avant tout déplacement, s’assurer auprès de vos fournisseurs ou des marchés de leurs horaires d’ouverture et de leur organisation vis-à-vis du confinement
  • Dans tous les cas, respecter les règles sanitaires en vigueur

Documents de référence :

Apicolement vôtre

Sylvain HALFTERMEYER

Coordinateur – Responsable filière

 


Travaux pendant le reconfinement - par jacquesB le 30/10/2020 @ 12:29

Logo_SNA_2018.jpeg

 

 

 

Travaux apicoles autorisés dans le contexte du reconfinement

 

 

 

 

Message de Frank ALETRU, président du SNA le 29 octobre 2020

 

Chers Présidentes, Chers Présidents,

Chères administratrices et administrateurs,

Nous espérons que vous allez bien et que votre saison a été satisfaisante.

Suite à l'annonce du reconfinement et comme au printemps dernier, les déplacements pour faire vos achats dans les magasins de matériel apicole ainsi que les déplacements pour l'entretien de vos ruchers seront autorisés durant cette période en vous munissant des documents ci-dessous : 

- Votre attestation de déplacement dérogatoire qui sera prochainement téléchargeable sur le site du gouvernement et dont vous cocherez la case adéquate.

- Ainsi que votre déclaration télé ruchers qui fait apparaître votre numéro SIRET  qui correspond à l'identification d'une activité économique et d'élevage , ou votre NAPI.

De plus, vous pouvez cocher  la case déplacements pour effectuer des achats de première nécessité, les magasins de fournitures agricoles (donc apicoles) étant autorisés à rester ouverts ( voir liste sur  sur le site du gouvernement) . Utile si vous avez besoin d'aller acheter du sirop de nourrissement ou du matériel.

L'ensemble de ces déplacements sont autorisés dans la continuité de l'activité apicole donc agricole car ils relèvent du bien être animal.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés des éventuelles modifications.

Avec nos vœux de bonne santé, restez prudents.

Frank Alétru,

Président 

 


Action collective : l'Info du SNA - par jacquesB le 17/09/2020 @ 15:44

Logo_SNA_2018.jpeg

 

 

 

Action collective SNA contre la dérogation néonicotinoïde/betterave sucrière

 

 

 

 

Message de Frank ALETRU, président du SNA le 16 septembre 2020

 

Bonjour à tous  et à toutes,

Tout d'abord, j'espère que vous vous portez tous bien dans cette période de recrudescence des cas de COVID-19.

Je profite de ce mail pour  vous communiquer les avancées concernant les différents dossiers sur lesquels le SNA agit,  et aussi pour vous solliciter en vue d'une action nationale auprès des députés. Vous trouverez le courrier type en pièce jointe. Tout le conseil d'administration compte sur votre engagement, car seule une action massive portera ses fruits .

L'enjeu ne se limite pas à la betterave sucrière uniquement mais il concerne bien une possible dérogation dans le futur à toutes les autres cultures (tournesol , colza, maïs ...) . Le projet de texte de loi étant bien rédigé au pluriel lorsqu'il évoque les cultures.

Dossier Dérogation Betterave/ néonicotinoïdes:

Les informations qui nous parviennent, relatives aux pertes de production annoncées par les betteraviers , signalent des pertes de rendement bien inférieures aux premiers chiffres annoncés.

Action auprès des ministères de l'Agriculture et du ministère de la Transition écologique et solidaire.

 L'interprofession a adressé un courrier aux deux ministres  MAP et MTES pour témoigner de notre refus concernant cette dérogation, ainsi qu'un autre courrier à tous les députés pour leur demander de s'y opposer . (Le SNA assure le poste de secrétaire au sein de l'Interprofession).

Voir le courrier commun envoyé à tous les députés : "10 raisons de ne pas accorder de dérogation à l'interdiction des néonicotinoïdes" disponible ici :https://www.generations-futures.fr/wp-content/uploads/2020/09/lettre-neonicotinoide-parlementaire-vf.pdf

 Avec trois autres représentants  de l'interprofession, je serai reçu , jeudi matin au Cabinet du ministre de  l'Agriculture  par deux de ses  conseillers techniques .

Action auprès de l'Assemblée nationale

Jeudi après-midi, je serai auditionné à l'Assemblée nationale  en qualité de président du SNA,  dans le cadre de la Commission des affaires économiques et environnementales toujours à propos de cette dérogation.

Les informations qui nous parviennent, relatives aux pertes de production annoncées par les betteraviers , signalent des pertes de rendement bien inférieures aux chiffres annoncés.

Projet de loi  sur la réglementation de la transhumance:

Nous avons adressé un courrier au ministre de l'Agriculture pour lui signaler les incohérences de ce projet de loi et la nécessité de le rejeter.

Nous avons contacté les députés porteurs de ce projet de loi afin de leur demander qui les avait sollicité et proposé un tel projet de loi.
Après de multiples tentatives , ceux-ci n'ont pas souhaité nous répondre. 
A ce jour ce projet de loi n'est toujours pas inscrit à l'agenda.

Telles sont les dernières informations que je souhaitais vous communiquer.

Bien cordialement.

Frank Alétru

 

 


Unknown.jpeg

 

Message de Anne Furet du 16 septembre 2020

Bonjour à toutes et à tous, 

 

Début septembre, l'UNAF vous a sollicité pour mobiliser vos députés contre le retour des néonicotinoïdes en France (voir mail plus bas). Vous êtes un certain nombre à avoir répondu présents et nous vous en remercions chaleureusement. Depuis, plusieurs actions ont été menées ou programmées par l'UNAF en lien avec les associations environnementales partenaires :

  • courrier commun à tous les députés : "10 raisons de ne pas accorder de dérogation à l'interdiction des néonicotinoïdes" disponible ici :https://www.generations-futures.fr/wp-content/uploads/2020/09/lettre-neonicotinoide-parlementaire-vf.pdf

  • le 17/09, visioconférence organisée avec notre Comité de soutien des élus à l'Abeille en présence de députés

  • à venir également, rencontre du cabinet du ministère de l'Agriculture avec d'autres représentants de l'apiculture

  • enfin, nous serons prochainement auditionnés par la Commission du Développement durable de l'Assemblée nationale.

Les prochaines étapes de l'examen de cette loi : 
  • 22 et 23/09 : examen par la Commission des Affaires Economiques de l'Assemblée nationale

  • 5/10 : examen du projet de loi en plénière par l'Assemblée Nationale

  • Puis examen au Sénat (date encore inconnue)

Nous savons que nous sommes loin d'avoir gagné sur ce sujet. Le risque que les néonicotinoïdes soient réintroduits en France est réel. 
Mais nous savons aussi que l'une des actions les plus efficaces pour faire pencher la balance en notre faveur, c'est la mobilisation de nos syndicats adhérents, qui interpellent directement leurs élus. Les députés à qui nous demandons conseil nous le disent : cela a vraiment du poids. 
 
Nous avons donc besoin de vous pour contacter vos députés, dès maintenant et idéalement avant le mardi 23 septembre (date d'examen par la Commission des Affaires économiques). 
Pour cela : 
  • Retrouvez les coordonnées de vos élus ici : http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/vos-deputes

  • Envoyez leur un courriel (modèle ci-dessous) et contactez leur permanence téléphonique pour vous assurer qu'ils ont bien reçu le mail

  • Si vous en avez la possibilité, vous pouvez proposer une rencontre physique ou téléphonique. 

Si vous avez déjà eu un échange avec votre député, pouvez-vous me l'indiquer et me faire connaitre sa position sur le projet de texte (s'il vous l'a indiquée) ? 
 
En vous souhaitant une très bonne journée,
Anne Furet
 

Anne FURET

Chargée de projet "Environnement de l’Abeille"

Union Nationale de l'Apiculture Française

5 bis rue Faÿs 94160 Saint-Mandé

Tél.: 01 41 79 74 43 – 06 28 20 76 10

www.unaf-apiculture.info

Suivez-nous sur Twitter et Facebook.

 


Unknown.jpeg

 

Message de Anne Furet du 5 octobre 2018

Bonjour à toutes et à tous, 

Nous tenions à partager avec vous deux bonnes nouvelles, qui sont le fruit de plusieurs mois de travail. Le 2 octobre, les parlementaires ont voté en lecture définitive la loi Agriculture et Alimentation. Bien que cette loi n’ait pas répondu à l’ambition d’amorcer d'une vraie réorientation de notre modèle agro-alimentaire, les apiculteurs peuvent se réjouir de deux bonnes nouvelles : l’obligation d’étiquetage de l’origine du miel et l’extension du champ d’application de l’interdiction des néonicotinoïdes à tous les pesticides de cette famille.

Le champ d’application de l’interdiction des néonicotinoïdes est étendu aux néonicotinoïdes de nouvelle génération

En octobre 2017, l’UNAF a révélé l’autorisation par la France de deux pesticides à base de sulfoxaflor, un néonicotinoïde de nouvelle génération, non directement ciblé par l’interdiction des néonicotinoïdes votée par les parlementaires en 2016.

La France était en train de remplacer les néonicotinoïdes interdits par… des néonicotinoïdes qui ne disaient pas leur nom. L’UNAF a fermement dénoncé la tentative de contournement de l’interdiction des néonicotinoïdes. Suite à l’intervention en référé de l’ONG Générations Futures, l’autorisation a été suspendue, dans l’attente d’une décision du juge administratif sur l’annulation définitive de cette autorisation.

.../...

L’étiquetage de l’origine du miel par pays est rendu obligatoire 

Voilà une nouvelle que beaucoup d’apiculteurs européens nous envient. Après l’Italie et la Grèce, la France rend obligatoire l’étiquetage de l’origine du miel par pays. En effet, la loi Agriculture et Alimentation l’a décidé : « Pour le miel composé d’un mélange de miels en provenance de plus d’un État membre de l’Union européenne ou d’un pays tiers, tous les pays d’origine de la récolte sont indiqués sur l’étiquette. »et ce à partir du 1erseptembre 2019.

.../....

maind.gif   Lire le communiqué dans son intégralité

 

 L’Union Nationale de l’Apiculture Française.

Anne Furet

Chargée de projet "Environnement de l’Abeille"

Union Nationale de l'Apiculture Française

26, rue des Tournelles - 75004 Paris

Tél. 01 48 87 77 91. 

Skype : furet.anne

www.unaf-apiculture.info/

 


DébutPrécédent [ 1 2 3 ] SuivantFin
Notre Agenda

Dimanche 16 Mai 2021

Semaine n° 19

Agenda pour les 30 prochains jours


Aucun évènement

Des Infos ... !
Recherche



Connexion...
 Liste des membres Membres : 198

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 7

Total visites Total visites: 1293718  

Webmaster - Infos
Infos des syndicats
Cueilleurs essaims
^ Haut ^